Allergie alimentaire du chien : quelles sont les vraies origines du souci ?

739 vues 0 commentaire
12 minutes de lecture

Voilà des semaines, voire des mois, que votre compagnon se gratte, et vous soupçonnez chez lui une allergie alimentaire du chien.

Il y a de fortes chances que l’alimentation soit effectivement à l’origine de ces démangeaisons. Mais alors, quels sont les éléments responsables de cette allergie, et de ces grattements ? Réponse dans un article, qui vous dévoile également une solution naturelle en 3 étapes pour soulager durablement le chien qui se gratte.

Est-ce une allergie alimentaire ou une dermatite ?

Si vous avez déjà consulté un ou plusieurs spécialistes, vous avez peut-être entendu parler de plusieurs types de soucis : allergie alimentaire du chien, dermatite atopique, dermatite séborrhéique… Qu’en est-il pour votre propre compagnon ?

Plusieurs noms, mais un même souci

Derrière tous les noms que l’on peut donner à ce souci dermatologique chez le chien qui se gratte sans puces, se trouve une même réalité : le chien vit un réel inconfort, car son organisme tente de se libérer d’éléments toxiques.

En effet, il faut savoir que la peau est un organe émonctoire. Pour le dire autrement, tout comme le foie, les poumons ou les reins, la peau est capable d’éliminer les déchets contenus dans le corps du chien, en les libérant par les pores de la peau.

C’est ce qui provoque dans la majeure partie des cas les symptômes de l’allergie chez le chien… ou de la dermatite, atopique ou séborrhéique, quel que soit le nom que l’on donne à ce souci. En somme, il est toujours plus intéressant de se poser la question de l’origine du souci, plutôt que de s’arrêter sur un nom spécifique.

Les symptômes de la dermatite ou de l’allergie alimentaire du chien

On constate souvent que les chiens diagnostiqués comme souffrants d’allergies (alimentaires, aux acariens, aux herbes hautes…) ou de dermatites, présentent en fait les mêmes symptômes.

Parmi eux, on compte notamment :

  • Des démangeaisons très fréquentes
  • Un chien qui se mordille les pattes ou le derrière des oreilles
  • Des rougeurs et irritations sous le poil
  • Parfois un poil gras et une peau qui fait des pellicules, desquame
  • Des otites très fréquentes (les oreilles étant très sensibles aux inflammations de la peau), signalées par un chien qui se gratte les oreilles ou secoue la tête
  • Des croûtes liées aux grattements, parfois
  • Des suintements ou vésicules dermatologiques
  • Une modification de l’aspect de la peau, qui peut aller jusqu’à devenir noire, s’épaissir tel du caoutchouc

Votre chien est atteint de plusieurs de ces symptômes, et ne cesse de se gratter, alors qu’il ne présente pas de puces ? Sans doute est-il atteint de dermatite. Toutefois, le terme d’allergie alimentaire du chien est intéressant, puisqu’il explique tout à fait d’où provient le souci que vit votre compagnon.

D’où proviennent les allergies alimentaires du chien ?

Vous l’avez déjà bien compris dans la première partie de cet article : le chien se gratte car il est victime d’éléments irritants voire toxiques, dans son organisme, dont il tente de se débarrasser via sa peau.

Bien souvent, vous vous en doutez, ces éléments toxiques proviennent d’un endroit-clé : leur gamelle, et les ingrédients qu’elle contient. Quels sont donc ces éléments qui provoquent les allergies alimentaires du chien, ou la dermatite ?

#1 Les légumes, fruits, tubercules et légumineuses

C’est un fait : les chiens, malgré des millénaires passés à être domestiqués par l’homme, demeurent toujours, comme leurs cousins les loups, des carnivores. Sachant cela, vous serez sans doute d’accord avec nous si nous vous disons que nous trouvons fou que bon nombre de pâtées et croquettes pour chien contiennent des légumes ou fruits et parfois en grande quantité !

C’est pourtant le cas. On constate que l’alimentation canine, de la pâtée bas-de-gamme à la croquette Premium qui semble la meilleure, incorporent pois, pois-chiche, tomate, lentille, pomme de terre, patate douce, haricot, … et autres incongruités à leurs recettes.

Or, au-delà de n’être pas adaptés aux Besoins Biologiques et Naturels de nos compagnons, ces ingrédients provoquent bon nombre d’intolérance et de symptômes d’allergies alimentaires chez le chien. Ils sont à l’origine d’irritations chroniques de leur système digestif et de toxines libérées par la peau, mais aussi par des vomissements, selles molles ou diarrhées chroniques.

Selon notre expérience d’éleveurs, ces aliments font bel et bien partie des premiers fautifs des soucis de santé chez nos chiens depuis quelques années après leur insertion récente dans l’alimentation de nos animaux. D’ailleurs, on ne s’étonne pas que plusieurs instances d’Etat en signalent d’ores et déjà un grand nombre comme toxiques ou potentiellement toxiques pour les études encore en cours. C’est le cas :

  • Du Centre Antipoison Animal de l’Ecole Vétérinaire, qui classe la pomme de terre1, le raisin2, l’ail et l’oignon3 comme étant toxiques pour nos animaux
  • De la FDA (Food and Drug Administration) américaine, qui a publié une note soupçonnant un lien étroit entre légumes et cardiomyopathies chez les chiens notamment avec la patate douce, pomme de terre, pois, haricots, lentille, pois-chiche, mais aussi tous leurs dérivés (farine de…, protéines de…).

Vous cherchez l’origine de l’allergie alimentaire de votre chien ? Peut-être se trouve-t-elle tout simplement dans le fait que des légumes, fruits, tubercules et/ou légumineuses sont contenues dans sa nourriture.

Certains végétaux et les protéines de mauvaise qualité peuvent être à l'origine de l'allergie alimentaire du chien

#2 Les protéines de basse qualité

Cela ne vous aura pas échappé : le chien, en tant que carnivore, a de forts besoins en protéines animales pour conserver sa santé tout au long de sa vie. Seulement, on constate à regret que bon nombre de nourritures pour animaux domestiques font l’impasse sur la qualité des protéines animales aujourd’hui. Pour certains même, toutes les protéines sont équivalentes, “une protéine c’est une protéine”… Une manière de penser qui n’est bien sûr pas sans répercussion, vous vous en doutez.

Par souci de rentabilité, on voit ainsi apparaître dans la composition de pâtées et croquettes d’inquiétantes protéines animales, à la qualité très discutable, tels que :

  • Les sous-produits animaux45, qui sont ni plus ni moins les déchets de notre industrie agro-alimentaire humaine. Tout ce que nous ne consommons pas y passe : pattes, tendons, carcasses, plumes, becs, pis de vache, sabots, peaux…6
  • Les viandes avariées recyclées à la Javel ou à l’acide7. C’est parfois le cas dans des pays dont les lois agro-alimentaires ne sont pas aussi strictes qu’en France, comme en Amérique ou dans certains pays de l’Europe de l’Est.
  • Les protéines animales cuites à très haute température, qui libère de ce fait des substances toxiques, cancérigènes et allergisantes. En effet ,ce procédé de cuisson fait libérer aux viandes des AGE (Advanced Glycated End Products) : des particules particulièrement toxiques pour la santé des chiens et notamment pour la santé de leurs reins6.

Toutes ces protéines animales de basse qualité provoquent des intolérances et irritations intestinales chez les chiens, qui développent alors des symptômes d’allergies alimentaires ou de dermatites.

#3 Les métaux lourds

On les néglige trop souvent, car ils ne sont pas inscrits (et à raison !) sur les paquets de croquettes ou de pâtées pour chien : les métaux lourds sont malheureusement fréquents dans l’alimentation canine aujourd’hui.

De nombreuses études le prouvent, et notamment une étude italienne récente8, qui a pu étudier 200 échantillons de nourriture pour chien et chat. Résultat : 24% de ces échantillons contenaient des concentrations d’Arsenic (un métal lourd) qui dépassait la limite légale fixée par l’Union Européenne.

Or, parmi les effets indésirables des métaux lourds, on trouve des atteintes dermatologiques sévères, tels que des cancers de la peau, des hyperkératose palmoplantaires, des mélanodermies… mais aussi, et vous l’aurez deviné, des dermatites d’irritation.

En somme, l’allergie alimentaire de votre chien et ses symptômes pourraient tout à fait venir de la présence de métaux lourds dans sa gamelle.

Note : Par expérience personnelle, on sait aussi qu’une eau courante contenant une trop grande concentration de métaux lourds, d’après les analyses, peut mener à des dermatites importantes. Dans ce cas, le fait de passer à une eau de source permet de calmer rapidement les irritations de la peau en quelques jours ou quelques semaines, si l’alimentation donnée à côté est adaptée et de bonne qualité.

Alors face à votre compagnon, qui se gratte et souffre de sa dermatite d’origine alimentaire, comment réagir ?

La désensibilisation n'a que peu d'effets sur l'allergie alimentaire du chien

Les traitements anti-allergiques sont-ils efficaces contre ce souci ?

Les spécialistes de la santé canine ont tendance à proposer certains types de traitements lorsqu’ils font face à un chien souffrant de dermatite ou d’allergie alimentaire. Ces traitements sont-ils réellement efficaces et bénéfiques pour votre compagnon ?

Les tests allergiques et la désensibilisation

Tout comme chez nous autres, humains, face à une allergie, le premier réflexe est de mener un test allergique pour déterminer la cause du problème. Une fois l’élément “fautif” repéré, le vétérinaire procèdera alors à ce que l’on appelle un régime d’éviction et/ou une désensibilisation à l’allergie alimentaire du chien.

Pour parler concrètement, le régime d’éviction enlève l’ingrédient incriminé, sans se poser la question de se qualité. Quant à la désensibilisation, il s’agit d’exposer régulièrement votre compagnon à l’allergène qui cause ses soucis de démangeaisons, en espérant réduire ses réactions allergiques au produit.

Seulement, d’expérience, on constate souvent que ces traitements sont non seulement longs, mais sans garantie de résultats concrets. Nous sommes très régulièrement approchés par des propriétaires qui nous signalent que, quelques semaines seulement après le changement alimentaire par le régime d’éviction, les symptômes de l’allergie alimentaire reviennent de plus belle. Pire et ironiquement, que le chien est aujourd’hui allergique aux nouveaux composants qui remplacent celui auquel le chien était déjà allergique dans son ancienne croquette. Une fois encore la question de la qualité n’est souvent et malheureusement pas soulevée ici. C’est également ce que constatent des Docteurs Vétérinaires tels que Jutta Ziegler9 mais également la Docteur Vétérinaire Ariane Garber10.

Quant aux traitement de désensibilisation, ils sont très coûteux, à faire sur le long terme, et nous pensons personnellement qu’il est préférable de s’attaquer au problème réel et fondamental lié à l’allergie de votre chien,, plutôt que de vouloir le désensibiliser ou le rendre insensible. Avis également partagé par les deux vétérinaires précédemment citées.

Les anti-inflammatoires

Il n’est pas rare que les vétérinaires, face à des symptômes d’allergie alimentaire chez le chien, lui prescrivent des anti-inflammatoires. Si ces traitements médicamenteux vont effectivement aider votre chien à moins souffrir de démangeaisons, ils ne vont cependant pas agir sur la cause même de la dermatite, à savoir, son alimentation. C’est pourquoi dès l’arrêt du traitement, les symptômes reviennent presque systématiquement de plus belle.

De plus, aucun traitement médicamenteux n’est anodin pour votre compagnon. Les anti-inflammatoires, notamment s’ils sont pris sur une longue période, peuvent notamment être à l’origine de soucis digestifs et intestinaux, voire avoir des effets secondaires plus graves avec le temps ou être source de nouvelles pathologies. Ils sont bien évidemment à éviter au maximum, comme vous le savez déjà très certainement.

Les croquettes hypoallergéniques pour chien

En complément de ces traitements, on vous proposera peut-être de faire la transition de vos croquettes actuelles vers des croquettes “hypoallergéniques” pour chien. En soi, l’idée est bonne : puisque c’est de sa gamelle que proviennent les soucis dermatologiques, autant s’attaquer à son contenu pour les traiter !

Cependant, il est nécessaire de faire preuve de discernement quant à ces croquettes dites “hypoallergéniques”. En effet, on déplore le fait que certaines des ces croquettes hypoallergéniques pour chien, malgré le fait qu’elles affichent sur leurs sachets, contiennent justement les éléments irritants pour l’organisme du chien comme nous avons pu le voir précédemment. Heureusement, toutes les croquettes ayant “un pouvoir” hypoallergénique ne se valent pas.

Dans notre élevage, aux Joyeuses Gambades, nous appliquons depuis des dizaines d’années le principe de Santé par l’Alimentation. C’est pourquoi nous avons conçu, au fil de nos expériences au contact des chiens, une méthode totalement naturelle en 3 étapes pour régler les soucis de dermatite par une alimentation non allergisante, de par des ingrédients adaptés et de qualité, et ainsi supprimer les symptômes d’allergie alimentaire chez le chien.

Seule une bonne croquette hypoallergénique peut vous aider à venir à bout de l'allergie alimentaire du chien

Comment traiter naturellement ce souci de santé chez votre compagnon ?

Le principe de cette méthode en 3 étapes est simple : il s’agit tout simplement de respecter les Besoins Biologiques et Naturels de l’animal, c’est ainsi que nous estimons qu’une alimentation ne pourra plus être allergisante. Détaillons dès à présent cette solution 100% naturelle.

Etape 1 : Changer son alimentation, en choisissant une réelle croquette hypoallergénique

Une véritable “croquette hypoallergénique”, prête à régler les soucis d’allergie alimentaire chez le chien, n’est pas forcément une croquette qui se décrit systématiquement comme telle. Plus globalement, on pourrait dire que la croquette hypoallergénique idéale est celle qui respecte les besoins physiologiques de votre compagnon.

Mais quels sont donc ces besoins, concrètement ? Voici 5 critères de qualité, à suivre lorsque vous choisirez la nouvelle croquette de votre chien :

  • Une alimentation sans légumes, fruits, légumineuse ou tubercule. Vous le savez désormais : ces ingrédients sont toxiques pour votre compagnon. A vous de les traquer, et de les éviter à tout prix !
  • Une alimentation riche en protéines animales de qualité. Supprimez de sa gamelle tout aliment contenant des sous-produits animaux, et privilégiez des protéines issues de viandes agréées à la consommation humaine, de préférence françaises.
  • Une alimentation qui réduit les glucides au strict minimum. Au-delà de 33% (soit ⅓ de la composition de l’aliment), les glucides peuvent nuire à la santé du chien.
  • Une alimentation cuite à basse température. D’une part, ce mode de cuisson évite la création d’acrylamides, éléments cancérigènes qui apparaissent à haute température. D’autre part, la basse cuisson préserve l’intégrité nutritionnelle des aliments de base, dont votre chien a besoin pour se rétablir.
  • Une alimentation testée contre les métaux lourds, OGM, et mycotoxines.

Grâce à cette première étape, vous supprimez les sources alimentaires de l’allergie de votre chien, et vous assurez qu’il va pouvoir se libérer des éléments toxiques qui nuisent à sa santé.

Etape 2 : Intégrer une portion de viande crue à sa ration journalière

Il peut être nécessaire voire primordial d’incorporer directement une partie de viande CRUE à ses croquettes, dans les cas où votre chien a été sujet à des allergies ou à une dermatite durant une très longue période, avec des symptômes déjà très développés. En effet, jamais aucune croquette ou pâtée ne pourra égaler les bénéfices d’une viande fraîche de qualité. L’intégration d’une viande crue de qualité durant une courte période permet souvent d’accélérer le processus de guérison de la peau quand elle a été fortement atteinte.

Pour une durée de 3 à 6 semaines, mélangez donc à la portion quotidienne de votre chien une petite part de viande crue. Cette viande va lui apporter le bénéfice supplémentaire dont il a momentanément besoin pour régénérer sa peau, et guérir de sa dermatite atopique.

Attention toutefois à ne choisir que des viandes issues de petites proies (canard, poulet, dinde, agneau ou lapin), et non de la viande de boeuf ou de porc, si possible d’origine française.

Etape 3 : Effectuer un grattage de peau si les symptômes persistent

Au bout de quelques semaines, vous ne voyez pas d’amélioration des symptômes de l’allergie alimentaire de votre chien ? Il est temps de réagir, et d’aller consulter votre vétérinaire : derrière ces démangeaisons se cache peut-être une origine autre qu’alimentaire, une surinfection de la peau qui doit être spécifiquement traitée.

En effet, champignons, levures et autres bactéries peuvent eux aussi provoquer des dermatites. Or, pour en avoir le coeur net, il vous faudra demander un grattage de peau, ainsi qu’une mise en culture de 3 semaines des échantillons de peau prélevés chez le chien si jamais la première analyse revenait négative. N’hésitez pas à nous demander conseil dans les commentaires ou par email : conseils-sante@croq-la-vie.com, nous vous répondrons avec plaisir. Par la suite, votre vétérinaire pourra alors lui administrer le traitement nécessaire pour le soulager.

Quel que soit l’origine du souci de santé que vit votre chien, il demeure essentiel de lui apporter le meilleur dans son alimentation. C’est pourquoi nous, éleveurs, avons décidé il y a plusieurs années désormais de devenir nos propres artisans, et créer la croquette idéale pour les chiens de notre élevage.

Ainsi sont nées les croquettes CROQ’ la Vie, qui vont bien au-delà d’une simple croquette hypoallergénique pour chien. Cet aliment est basé sur les Besoins Biologiques et Naturels de nos compagnons, et testé en laboratoires indépendants. Avec pas moins de 72% d’ingrédients d’origine animale, et 23% de glucides seulement, CROQ’ la Vie accompagne votre chien tout au long de sa vie.

C’est avec les bons ingrédients de nos terres françaises, et la philosophie de la Santé par l’Alimentation en tête, que nos croquettes ont déjà aidé bon nombre de chiens à sortir de dermatites chroniques et parfois fulgurantes à cause d’ingrédients inadaptés.

il y a 1 an
Ma golden retriever atopique faisait…
Ma golden retriever atopique faisait des allergies et dermatite atopique non stop (oreilles, ventre vulve et pattes). Ça fait 6 mois qu'elle mange croc la vie qu'elle raffole d'ailleurs, et depuis 4 à 5 mois tous ses problèmes ont commencé à s'estomper puis disparaître peu à peu. Donc j'espère que ça va durer pour elle ... merci à vous croc la vie! Quelques réduction pour les fidèles à croc la vie serait bienvenue.
Kevin
il y a 1 an
J’ai commandé premier fois
J'ai commandé premier fois. Ma chienne est l'allergie sur l'environnement comme notre dermato nous a dit apres tous les tests et désensibilisation quelle est pas marche. Elle est sous traitement. Déjà une semaine est passée on ne voit pas aucune différence si on compare avec les croquettes royal canin
Natalia
il y a 1 an
Allergie petite bouledogue français
j'ai une petite chienne bouledogue français de 7 mois ,je lui ai toujours donné les croquettes 65% croq la vie ,après une prise de sang il s'avère quelle a une allergie (oseille et levure) qui n'a rien a voir avec ses croquettes ,je suis donc passé aux croquettes 80% depuis 15 jours puisque elle sont meilleurs pour les problèmes que rencontre mon petit trésor
martine jacquet
il y a 1 an
EXCELLENTES CROQUETTES
Bonjour à toute l'équipe croq'la vie , j'en suis à mon 2 ème sac de croquettes et suis enchantée cependant j'attends encore d'arriver au 5 éme sac pour confirmer définitivement que ces croquettes sont à mon sens les seules sur le marché qui rentrent dans l'excellence . Je possède une chienne lila cavalier king charles qui a fait 4ans en décembre 2019 .A l'age de 1an le véto lui a découvert une allergie alimentaire diarrhée et sang dans les selles , il y avait tellement peu de selles et tellement trop de sang que je disais qu'elle faisait des hémorragies solides au lieu de ses besoins avec des douleurs indescriptibles tellement elle a souffert , même ces muscles étaient touchés je la portait pour les besoins car elle couinait de douleurs pour marcher .Donc changement de croquettes inefficacent bien sur ( croquette du véto mais la pire avec une autre marque trés connues les 2 ) .Nous l'avons amené voir un prof de Paris même diagnostique que mon véto , nous décidons donc de la mettre sous corticoïdes et ça a très bien fonctionné elle les prend toujours d'ailleur mais à très petite dose .Cependant elle souffrait quand même mais plus difficile a détecter . Donc j'en ai eu marre je change la nourriture nouvelles croquettes parfaites jusqu'aux 3 ème sac et je tombe dans mes recherches continuelles de croquettes sur croq'la vie je l'ai essayent et miracle super cacas voir presque constipés mais non tout à fait normal mais nous on ne connaissait pas de genre de selles . Donc je pense ettttttt j’espère que ça va continuer et vraiment pouvoir dire vous avez sauvé ma petite lila . Cependant elle sera toujours sous médicament car elle est tellement allergique que même les changements de temps la contrarie .Donc à tous les maîtres à chiens à problèmes alimentaires ne désespéraient pas soyez patients et essayez croq'la vie pour la mienne ça a fonctionné pourquoi pas pour le votre mais chaque chien est différent c'est sur .
Isabelle ROZIERES
il y a 1 an
Livraison rapide
Livraison rapide. Produit d' Excellente qualité. Mon chien adore et ne souffre plus d'allergies alimentaires depuis qu'il en mange.
fabienne paquet
il y a 1 an
Mon bouledogue français d un an et demi…
Mon bouledogue français d un an et demi est passé aux croquettes croq la vie depuis un mois et les allergies se sont nettement stoppées. Je recommande ces croquettes .
Celine Lecas
il y a 1 an
Malkö est ravi !
Habitué a acheté, chaque mois, un paquet de 15kg de croquette Royal Canin pour notre Golden de 4 ans,nous avions peur que le prix des croquettes premium explose notre budget. Nous avons fait nos petits calculs (prix par ration, quantite par ration) notre estimation était en légère faveur pour les croquette de ce site mais nous avions quelques doutes quant aux quantités. Nous avons tout de meme acheté un paquet fin juin pour tester, nous ne sommes pas decu ! Notre chien est revenu à son poids de forme (Il avait pris 3 kg suite à sa sterilisation), il n'a plus de flatulences malodorantes, son poil est plus doux, il n'a pas de problemes de selles. Cerise sur le gateau, notre chien avait des allergies l'ete,mais cette année..rien du tout, il ne s'est pas gratté. Et question budget, on economise quelques euros. Les rations sont moins importantes que les precedentes croquettes, mais la quantite qu'on lui donne suffit car son poids c'est stabilisé, il est en pleine forme. Aucun regret, nous venons de commander notre second paquet !
Seb
il y a 1 an
Très bonnes croquettes pour ma chienne…
Très bonnes croquettes pour ma chienne qui avait des soucis d'allergie (grattage). Livraison top, très rapide.
CE
il y a 1 an
Je suis ravie et mon chow chow Aurora…
Je suis ravie et mon chow chow Aurora aussi. Après une énorme infection de la peau où elle a perdu une bonne partie de ses poils à cause de l'allergie alimentaire due à ses anciennes croquettes, après un mois de croquettes Croq'la vie, son poil repousse. Je vous remercie infiniment. J'ai même choisi de tenter l'expérience pour mes 4 chats en commandant les croquettes en version small et en les complémentant en taurine. Je recommande en tout cas, ces merveilleuses croquettes. Merciiiiii pour nos animaux chéris.
Joëlle
il y a 2 ans
enfin plus d »allergie
ma chienne berger allemand a 7 ans n'a jamais voulu mangé de croquettes, elle était à la gamelle ménagère mais avait des allergies .depuis que je lui donne les croquettes croq'la vie tout est rentré dans l'ordre et elle les adore je recommande ces croquettes
NICOLE JOSSIER
il y a 2 ans
Bsr..mon chien avait pris des allergies…
Bsr..mon chien avait pris des allergies de peau..apres lavoir emmener 3 fois chez le vétérinaire pour prendre un traitement qui coûte cher (550e au total)nous avons voulu changer son alimentation en prenant les croquettes chez vous et tout est rentré dans l'ordre! Aucun problème d'adaptation. Il les a mangé de suite..tres content d'avoir changé suite a vos conseils..merci...
didier petel
il y a 2 ans
Allergies
Mes chiens ne se grattent plus ,ils adorent les croquettes et moi je suis une heureuse propriétaire!!!
Severine Gschwind

Besoin d’accompagnement pour aider votre chien à retrouver une pleine santé ? N’hésitez pas : contactez-nous via les commentaires ci-dessous ou par email directement. C’est toujours un plaisir pour nous de vous partager nos conseils, issus d’années d’expérience dans le domaine de la santé canine.

retrouver tous les commentaires de cet article

Références

  1. [] Toxicité de la Pomme de terre par le Centre Antipoison Animal de l’Ecole Nationale Vétérinaire : https://www.centre-antipoison-animal.com/pomme-terre.html
  2. [] Le raisin : enregistré au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” : https://www.centre-antipoison-animal.com/raisin.html
  3. [] L’ail et l’oignon :, enregistrés au Centre Antipoison Animal, Chapitre “plantes toxiques” : https://www.centre-antipoison-animal.com/oignon.html
  4. [] SIFCO (Syndicat des Industries Françaises des Coproduits Animaux) – Valorisation des sous-produits ou co-produits animaux : https://www.sifco.fr/valorisation#coproduits
  5. [] RÈGLEMENT (CE) No 1069/2009 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL – du 21 octobre 2009 – établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine et abrogeant le règlement (CE) no 1774/2002 (règlement relatif aux sous-produits animaux) : https://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2009:300:0001:0033:FR:PDF
  6. [] [] Bohlender JM (Klinik für Innere Medizin III, Universitätsklinik Jena, Erlanger Allee 101, Jena, Germany), Franke S, Stein G, Wolf G : Advanced glycation end products and the kidney – Am J Physiol Renal Physiol. 2005 Oct;289(4):F645-59 : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16159899
  7. [] Viandes avariées recyclées aux Etats Unis et en Europe : https://www.amisdelaterre.org/communique-presse/tafta-ttip-la-viande-a-la-javel-s-approche-de-nos-assiettes
  8. [] Squadrone S , Brizio P , Simone G , Benedetto A , Monaco G , Abete MC – “Presence of arsenic in pet food : a real hazard ?” (Présence d’arsenic dans les aliments pour animaux de compagnie : un danger réel ?) – Vet Ital. 29 décembre 2017; 53 (4) : 303-307. doi : 10.12834 / VetIt.530.2538.2. : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29307124 (Version entière au format PDF : http://www.izs.it/vet_italiana/2017/53_4/VetIt_530_2538_2.pdf
  9. [] Toxic Croquettes – Auteur : Dr Vétérinaire Jutta Ziegler – Edition Broché – 22 mai 2014
  10. [] Nos chiens et chats MALADES de leurs croquettes – CHAPITRE sur les allergie cutanées et autres dermatites atopiques du chien – Edition Phyto-animaux, 2017, par la Docteur Vétérinaire Ariane Garber, p.316 à 325

Partagez cet article

Vous aimerez lire aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cocher cette case pour accepter notre Politique de confidentialité

QUI EST À L’ORIGINE DU BLOG CROQ LA VIE ?

Davy Ros

Davy Ros :

Ostéopathe D.F.O. et Hygiéniste, spécialisé en nutrition animale à l’élevage Joyeuses Gambades.

NOS ALIMENTS ET NOTRE BOUTIQUE SANTÉ

La boutique